Avez-vous droit au statut de protection temporaire (TPS) ?

Ne manquez pas cette opportunité !

Il n'y a qu'une période limitée pour faire une demande de TPS (généralement de 6 à 18 mois). Cependant, une demande acceptée pendant cette période peut vous permettre de renouveler votre TPS tous les 18 mois !

Votre statut juridique est-il instable ? Votre pays a-t-il été désigné pour le TPS récemment ?

Si c'est le cas, vous pouvez peut-être obtenir un statut légal plus stable avec le TPS. Ce statut protecteur vous permettra de travailler légalement aux États-Unis et de voyager en dehors de ce pays. Contactez nous dès aujourd'hui pour vivre sans crainte demain !

Quels sont les avantages du statut de protection temporaire ?

  • Si vous avez perdu votre demande d'asile et que vous avez maintenant un ordre d'expulsion, vous ne serez pas expulsé.
  • Si vous êtes arrivé avec un visa temporaire d'étudiant ou de touriste, vous ne pouvez pas être expulsé ou forcé de retourner dans votre pays.
  • Cela vous donne un statut temporaire et, à moins que vous ne commettiez un crime, vous pouvez rester aux États-Unis.
  • Vous pouvez avoir un permis de travail basé sur le TPS.
  • Vous pouvez avoir un permis de voyage pour pouvoir voyager en dehors des États-Unis et revenir.

N'attendez pas ! Voici les dates limites :

Venezuela

Date limite du 30 janvier 2025

Haïti

Date limite du 3 août 2024

Cameroun

Date limite du 7 juin 2025

Éthiopie

Date limite du 12 juin 2024

Syrie

Date limite du 31 mars 2024

FAQ

Pourquoi devrais-je demander le TPS si j'ai déjà un permis de travail par le biais de l'asile ?

Si vous perdez votre demande d'asile, vous perdrez aussi votre permis de travail ! Mais si vous avez TPS vous pouvez toujours obtenir un permis de travail par TPS !

Que faire si j'ai un ajustement de statut par mariage en cours ? Ai-je besoin de TPS ?

Oui, car si votre entretien de mariage authentique ne se passe pas bien et que votre demande n'est pas approuvée, vous pouvez faire l'objet d'une procédure d'expulsion ! De même, si les choses ne se passent pas bien avec votre conjoint et que celui-ci décide de retirer sa demande, vous pourriez faire l'objet d'une procédure de renvoi et perdre votre permis de travail.

Est-ce que je peux bénéficier du TPS si je suis ici avec un visa d'étudiant ?

Oui, vous pouvez demander le TPS et être en mesure de travailler ici légalement dans le cadre de votre demande de TPS.

Puis-je demander le TPS si j'ai un autre type de demande auprès des United States Citizenship and Immigration Services, USCIS ?

Vous êtes autorisé à avoir plusieurs demandes en attente auprès de l'USCIS, donc dans la plupart des cas vous pouvez toujours demander le TPS.

Puis-je retourner dans mon pays avec le TPS ?

Non, mais vous pouvez demander un permis de voyage pour quitter les États-Unis et vous rendre dans d'autres pays.

Puis-je ajuster mon statut et obtenir une carte verte grâce au TPS ?

Non. Le TPS est temporaire et, bien qu'il soit très probable qu'il soit renouvelé, il ne permet pas d'obtenir la résidence permanente ou la carte verte.

Cependant, vous pouvez ajuster votre statut par un autre moyen tout en ayant le statut TPS, donc tout en vivant et travaillant aux Etats-Unis, vous pouvez ajuster votre statut par une autre demande.

FAMILLE : si quelqu'un dépose une pétition familiale pour vous, vous pouvez ajuster votre statut par le biais de cette demande (formulaire I-130).

TRAVAIL : Si vous travaillez pour une entreprise et que cette entreprise dépose une certification de travail et un ajustement du statut pour vous, vous pourriez être en mesure d'obtenir la résidence par le biais de cette demande (formulaire I-140).

Puis-je ajuster mon statut même si je suis entré sans inspection par la frontière et sans visa ?

Normalement, vous devez être entré légalement avec inspection pour pouvoir ajuster votre statut. "Pour pouvoir bénéficier d'un ajustement de statut en vertu de l'INA 245(a), un non-citoyen doit avoir été inspecté et admis ou inspecté et libéré sur parole aux États-Unis", alerte politique de l'USCIS du 11 juillet 2022.

La question est de savoir si une personne à qui l'on accorde le TPS peut être considérée comme ayant été inspectée et admise aux États-Unis aux fins d'ajustement de statut vers le statut de résident permanent légal. Les États et le circuit étaient divisés sur cette question. Certains pensent que l'octroi du TPS guérit l'entrée illégale si une personne est entrée par la frontière et a ensuite obtenu le TPS. Ainsi, si quelqu'un demande une pétition familiale pour cette personne, celle-ci peut obtenir une carte verte et ajuster son statut à celui de résident permanent légal (LPR). D'autres circuits estiment que l'octroi du TPS ne corrige pas l'entrée illégale et que la personne ne peut donc pas bénéficier d'un ajustement de son statut.

M. Sanchez est entré aux États-Unis sans inspection en 1997. Il a obtenu le TPS du Salvador en 2001, qu'il a conservé depuis. En 2014, il a fait une demande d'ajustement de son statut et a été refusé en raison de son entrée illégale en 1997.

Le 7 juin 2021, dans l'affaire Sanchez contre Mayorkas, la Cour suprême des États-Unis a confirmé l'interprétation selon laquelle un non-citoyen qui entre aux États-Unis sans avoir été inspecté et admis ou inspecté et libéré sur parole, et qui se voit ensuite accorder le TPS, ne remplit généralement pas la condition d'admission légale et ne peut donc pas ajuster son statut pour devenir un résident permanent légal.
En fait, la cour a estimé que le simple fait de se voir accorder le TPS ne corrige pas ou ne remédie pas à l'entrée illégale initiale et que, par conséquent, vous ne pouvez pas demander et obtenir un ajustement de votre statut.

Étant donné qu'avec le TPS, vous avez droit à un permis de voyage, une façon de contourner cette politique était de quitter les États-Unis sous couvert du permis de voyage ou de la libération conditionnelle avancée et, à votre retour, de vous faire admettre par la Customs and Border Patrol.

Cependant, le 20 août 2020, l'USCIS a adopté une décision de l'Administrative Appeals Office dans l'affaire Z-R-Z-C- comme politique de l'agence. Cette décision stipule que les bénéficiaires du TPS qui ont été libérés sur parole au retour d'un voyage autorisé en vertu de l'INA 244(f)(3) sont considérés comme des libérés sur parole aux fins de l'éligibilité à l'ajustement du statut en vertu de l'INA 245(a), qui stipule que les non-citoyens ne doivent pas être considérés comme ayant été libérés sur parole, malgré la délivrance et l'utilisation de documents de libération conditionnelle pour le retour aux États-Unis.

Grande nouvelle !
Le 1er juillet 2022, l'USCIS a modifié la politique précédente qui stipulait que le fait de voyager avec un permis de voyage ou une libération conditionnelle avancée et de revenir aux États-Unis ne constituait pas une admission ou une inspection. En vertu de la nouvelle politique, si vous avez obtenu le TPS et que vous voyagez en dehors des États-Unis puis revenez, vous êtes désormais considéré comme admis et inspecté aux fins de l'ajustement du statut.

Désormais, de nombreux titulaires du TPS qui sont entrés aux États-Unis sans inspection ou qui ont fait l'objet d'un ordre d'expulsion antérieur, mais dont la demande I-130 est en attente, pourront ajuster leur statut pour devenir un résident permanent légal en voyageant simplement en dehors des États-Unis et en revenant avec le permis de voyage/la libération conditionnelle avancée.

Qu'est-ce que le nouveau permis de voyage i-512t et pourquoi est-il important ?

"L'USCIS introduit un nouveau formulaire, TPS Travel Authorization (formulaire I-512T) pour autoriser ces voyages et n'utilisera plus l'Authorization for Parole of an Alien Into the United States (formulaire I512L) pour cette population. La présentation d'un formulaire I-512T valide permet à un agent des douanes et de la protection des frontières (CBP) d'un port d'entrée d'admettre le porteur nommé dans le TPS.

C'est une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont une demande de regroupement familial en cours. Si la seule chose qui vous empêche d'ajuster votre statut est votre entrée illégale et que vous avez obtenu le TPS, vous pouvez maintenant demander l'autorisation de voyage I-512t. Vous pouvez quitter le pays puis revenir. Une fois que vous êtes admis par les douanes et la patrouille frontalière, cela sera considéré comme une admission légale et vous pourrez ajuster votre statut pour obtenir une résidence permanente légale aux États-Unis.